L’île d’Oléron, une échappée naturelle et authentique

30 bonnes raisons de séjourner à Oléron : patrimoine incroyablement riche, nature sauvage, cuisine savoureuse…

Des plages à perte de vue, un écosystème intact, une histoire marquée par un passé maritime passionnant, une gastronomie généreuse et conviviale, l’île d’Oléron recèle de fabuleux trésors à ne manquer sous aucun prétexte. Que vous soyez sportif, amateur de farniente, gourmet ou tout cela à la fois, préparez-vous à passer les meilleures vacances de votre vie au camping du Château d'Oléron avec piscine chauffée et couverte !

Les lieux incontournables à visiter sur l’île d’Oléron

Située au large de la Charente-Maritime, l'île d’Oléron est un territoire d’une grande diversité. D’épaisses forêts de pins, des dunes et des plages de sable fin constituent l’habitat privilégié d’une faune et d’une flore extraordinaires. Avec ses ports de pêche pittoresques qui parsèment le littoral, ses monuments à l’architecture remarquable, ses villages de charme et ses paysages contrastés, la Lumineuse constitue sans aucun doute une destination envoûtante qui comblera toutes vos envies. Et ce n’est sans parler de ses conditions climatiques particulièrement clémentes… Alors, si vous êtes en quête de dépaysement, cap sur ce petit bout de terre long de 30 km et pas plus large que 8 km !

Le phare de Chassiron

À l’extrême nord-ouest de l’île, près de Saint-Denis-d’Oléron, se dresse le plus ancien phare en activité de la Charente-Maritime. Avec ses élégantes bandes noires et blanches, il se détache de l’horizon en posant un regard massif sur les estrans mais surtout sur le détroit du pertuis d’Antioche, théâtre de nombreux naufrages. Construit en 1834 sur une falaise rocheuse à la « pointe du bout du monde », il constitue le point culminant d’Oléron du haut de ses 46 mètres. Ses 224 marches vous invitent ainsi à admirer un panorama à 360° totalement unique. De là-haut, vous apercevrez la moitié nord de l’île, le littoral vendéen, les îles d’Aix et de Ré, ainsi que le célèbre Fort Boyard. À ses pieds s’étend un magnifique jardin aménagé en forme de rose des vents et, à marée basse, l’estran rocheux laisse apercevoir les traditionnelles écluses à poissons en forme de fer à cheval.

Fort Boyard visite Boyardville ile Oléron

Le Fort Boyard

Situé entre les iles d'Oléron et d’Aix, le mythique Fort Boyard a été édifié dans le but de protéger la rade de l’île d’Aix mais aussi l’arsenal royal de Rochefort. Bien que ce majestueux vaisseau de pierre ne soit pas accessible au public, il représente l’occasion rêvée de faire une croisière commentée en embarquant à Saint-Denis d’Oléron ou Boyardville pour s’en rapprocher au plus près. Il est même possible de le contempler vue du haut ! À bord d’un hélicoptère, vous vivrez un moment exceptionnel entre ciel et océan… Si vous voulez voir le Fort Boyard depuis la terre ferme, cap sur la plage de Boyardville, après avoir traversé à pied la forêt domaniale des Saumonards. Une plage de sable blanc vous attend, bordée par une eau translucide propice à la baignade. Pas un bruit, juste vous et l’imposant Fort Boyard à l’horizon…

Le Fort Louvois

Le Fort Louvois a été fondé par Vauban en 1694 à Bourcefranc-Le-Chapus, sous les ordres de Louvois, ministre de la Guerre de Louis XIV. Son emplacement sur un rocher entre l’île d’Oléron et le bassin de Marennes est stratégique, son rôle étant de défendre l‘arsenal de Rochefort. Classée Monument historique, cette fortification maritime en forme de fer à cheval affiche des allures de château médiéval avec ses douves et son pont-levis. Le donjon central vous invite à le gravir pour contempler la vue panoramique sur le coureau d’Oléron. À marée basse, l’accès se fait à pied en 10 minutes par un chemin pavé de 400 mètres. Lorsque la chaussée est recouverte par les eaux, une navette assure la liaison depuis le port du Chapus.

Le Fort Énet

Situé entre Fouras-les-Bains et l’île d’Aix, le Fort Énet est construit en 1812 afin de protéger les communications avec l’île d’Aix. Vous allez devoir attendre la marée basse pour rejoindre ce fort insolite, lorsque l’océan dévoile une passe de 1,6 km de long depuis la pointe de la Fumée. Vous marcherez alors pendant 30 minutes à travers les parcs à huîtres, dans un décor surprenant. Arrivé sur les lieux, vous revivrez l’histoire du fort en visitant les cellules des communards et des bagnards, les chambres des officiers, la soute à munitions, etc. Mais au-delà de son intérêt historique et architectural, ce bâtiment classé Monument historique depuis 1994 offre un panorama époustouflant sur l’estuaire de la Charente, avec le Fort Boyard au loin. N’oubliez pas vos jumelles pour vous en mettre plein les yeux !

Le port de La Cotinière

Appartenant à la commune de Saint-Pierre d’Oléron, La Cotinière est le premier port de pêche artisanale de Charente-Maritime et attire principalement les amateurs de crevettes mais aussi d’espèces de poissons nobles. Ne manquez pas de vous rendre à la criée pour vous plonger dans une ambiance survoltée que vous ne verrez nulle part ailleurs ! Profitez d’une visite guidée pour en savoir plus sur les techniques de pêche, admirer les coques colorées des bateaux, observer les pêcheurs décharger langoustines, soles, bars et homards, avant de les acheter directement sur les marchés ou dans les poissonneries de l’île. Flânez ensuite sur le front de mer animé par les restaurants et boutiques, et laissez-vous tenter par une dégustation d’huîtres de Marennes Oléron face à l’océan. Le ballet incessant des chalutiers au rythme des marées rend ce lieu totalement magique, en toutes saisons. À la nuit tombée, les marchés nocturnes égaient les soirs d’été avec leurs produits locaux et les spectacles de rue.

La citadelle du Château-d’Oléron

Le-Château-d’Oléron constitue la capitale historique de l’île d'Oléron et séduit par son atmosphère authentique. Il est tout simplement impensable de se rendre dans ce haut lieu touristique sans pénétrer au sein de son imposante citadelle ! Cette fortification ordonnée par Richelieu en 1630 a été édifiée par Vauban et arbore une forme d’étoile. Du haut des remparts, le panorama s’étire sur le coureau d'Oléron, le viaduc et le port ostréicole du Château-d’Oléron. Récompense suprême pour ceux qui ont su garder leur âme d’enfant : des fantômes hantent cet ouvrage militaire comme Aliénor d'Aquitaine, Henri de Navarre, Richelieu ou encore le Roi Soleil. Dans tous les cas, vous ne pourrez qu’être épaté par le travail de restauration et de conservation qui a été impulsé afin de valoriser le patrimoine Oléronais ! N’hésitez pas à emprunter la passerelle qui vous conduit au port, où sont amarrés de vieux gréements réhabilités et des voiliers.

Le site ostréicole de Fort Royer

Pour goûter des huîtres fraîchement ramassées, accompagnées d’un verre de vin blanc produit par les viticulteurs Oléronais, prenez la direction de Fort Royer. Ce petit village typique d'Oléron a été aménagé dans les années 1920 pour y pratiquer l’ostréiculture. Il s’agit désormais d’un véritable écrin de verdure, lové au cœur de la réserve naturelle Moëze-Oléron, entre forêts de pins et cordon dunaire. Ce lieu hors du temps bénéficie de 14 km de côtes classées, de vasières et de marais, qui constituent un paradis terrestre pour des milliers d’oiseaux nicheurs et migrateurs. Quoi de plus plaisant que de serpenter au milieu d’une quarantaine de cabanes en bois ostréicole et de partir en randonnée dans les parcs à huîtres, tout en regardant les ostréiculteurs à l’œuvre ? Vous vous familiariserez avec les techniques ancestrales et actuelles de la pêche à pied, le travail des femmes de cabane, l’affinage traditionnel des huitres "Marennes-Oléron" dans les claires ostréicoles, etc. Vous visiterez une ancienne cabane d'ostréiculteur et vous approprierez ses outils d’époque, partirez à la découverte des végétaux de la côte sauvage…

Le port des Salines

Explorez les marais salants au Port des Salines à Grand-Village-Plage, une station balnéaire pleine de charme au sud-ouest de l’île d’Oléron ! Cet écrin naturel labellisé Pôle Nature vous révèle l’histoire de la saliculture Oléronaise. Une visite commentée lors d’une promenade en barque représente une merveilleuse occasion de comprendre le fonctionnement d’un marais salant et d’observer les gestes ancestraux du saulnier. Vous pouvez également appréhender les richesses salicoles du Port des Salines en toute autonomie, en parcourant le sentier d’interprétation. Durant la saison estivale, l’opportunité vous est offerte de pratiquer la récolte du sel à l’aide d’outils traditionnels tels que le servion pour la fleur de sel ou encore la simouche pour le gros sel. Les techniques de production artisanales du sel de mer n’auront plus de secrets pour vous ! Sur place, la Salorge ou le grenier à sel vous ouvre ses portes pour une dégustation et la vente de sel. Ensuite, flâner au milieu des cabanes de producteurs et d’artisans, des restaurants reste un agréable moyen de prolonger cet instant hors du temps.

Les Jardins de la Boirie

En visitant la Boirie, un vieux village typique appartenant à la commune de Saint-Pierre-d’Oléron, ce jardin botanique à la luxuriance extravagante vous invite à la détente et au repos. En déambulant dans cet îlot de verdure classé jardin remarquable, vous découvrirez plus de 150 espèces de sauges allant de l’indigo au noir et exhalant des parfums enivrants, une collection d’hostas et de fleurs rares. Les plantes exotiques sont innombrables, bénéficiant du microclimat que leur offre la situation insulaire d’Oléron : bananiers, oiseaux de paradis, hibiscus, becs de perroquet, bananiers, passiflores, … Le sentiment de plénitude est total. D’autant plus que le style asiatique se mêle tout naturellement aux différentes influences vous transportant tantôt dans un jardin anglais, tantôt dans un jardin chinois. Au détour d’un massif, quelle surprise de se retrouver dans un jardin tropical ! Divers accessoires décoratifs comme des poteries, des galets, des arrosoirs bariolés suspendus aux arbres, apportent une touche de poésie dans cet écosystème qui attire des papillons et des oiseaux de diverses espèces.

Le parc Myocastor

À Dolus-D’Oléron se trouve un parc animalier pour le moins original, qui a de quoi mettre des étoiles plein les yeux des petits comme des grands. Ne cherchez pas les ours, les lions ni les girafes, car le parc Myocastor est dédié au castor, plus précisément à son cousin. Le myocastor est un rongeur originaire d’Amérique du Sud et est célèbre pour sa queue plate. Surtout, ses incisives en ivoire étaient autrefois très prisées pour la fabrication de bijoux. En flânant dans le parc, vous approcherez ces adorables mammifères de près pour leur donner à manger. Vous assisterez à un spectacle mettant en scène différents animaux, notamment des kangourous et des wallabys. En visitant le parc, vous passerez un moment convivial qui vous permettra de découvrir un animal attachant. Mais aussi, vous contribuerez à une activité économique locale et écologique en faisant un geste pour la protection de l’environnement de l'ile d'Oléron située en Charente-Maritime.

Le Marais aux Oiseaux

Niché entre Dolus-d’Oléron et Saint-Pierre-d’Oléron, le Marais aux Oiseaux est recouvert par une grande forêt de feuillus et s’étire sur d’anciens marais salants, créant un paysage et une biodiversité remarquables. Sur cette zone naturelle classée espace naturel sensible, sont installés un centre de sauvegarde de la faune sauvage ainsi qu’un parc de découverte à vocation pédagogique. L’objectif est de protéger activement la nature et de sensibiliser le public à l’importance de préserver l’environnement. Ainsi, la visite s’effectue en empruntant un sentier de 1,5 km, accessible à tous les niveaux. Les bornes d’information vous permettent d’en savoir plus sur la vie des animaux rencontrées. Pour regarder les rapaces, les échassiers et autres palmipèdes s’épanouir dans leur milieu naturel, montez sur l’observatoire de 9 mètres de haut, qui vous offre en plus un panorama éblouissant sur l’ensemble du site. Une mini-ferme vous accueille également pour que vous puissiez côtoyer des mammifères et des volatiles en tout genre.

Le chenal et les cabanes ostréicole de la Baudissière

Prenez la route des Huîtres pour découvrir le site ostréicole de la Baudissière ! Grâce à la municipalité de Dolus-d’Oléron et de bénévoles, une série de cabanes colorées et authentiques redonne vie au chenal de la Baudissière. L’objectif était de garder une image de l’ostréiculture traditionnelle et, pour se faire, les cabanes ont été réhabilitées. Alors que certaines conservent une activité ostréicole, d’autres sont transformées en ateliers d’artistes qu’il est possible de visiter. En effet, ces petits abris ostréicoles étaient peu à peu abandonnés puisqu’ils ne répondaient plus aux normes en vigueur, mais aussi parce que les producteurs d’huîtres Marennes-Oléron étaient de moins en moins nombreux. Il serait dommage de ne pas s’arrêter à la Baudissière pour s’imprégner de cette atmosphère bohème et profiter d’un espace naturel façonné de la main de l’Homme, qui respire le calme et la sérénité. L’occasion unique d’admirer la faune et la flore typiques de l’estran vaseux, où vit une multitude d’oiseaux de mer.

Les plages de sable fin de l'ile d'Oléron

L’île d’Oléron s’étend sur plus de 100 km de côtes. Autant dire que les plages de sable fin sont nombreuses sur l'ile ! Malgré tout, elles ont toute une caractéristique commune : une eau de baignade d’excellente qualité. Ainsi, plusieurs stations balnéaires sont labellisées Pavillon Bleu, ce qui est le gage d’un environnement et d’une gestion des déchets exemplaires. Au sud de l’île, la côte ouest constitue dans sa quasi-totalité une immense plage s’étirant de Saint-Trojan-les-Bains à Vert-Bois, propice au farniente et aux activités nautiques. Si vous voulez éviter les vagues, la plage de Gatseau orientée vers l’intérieur du pertuis de Maumusson est protégée du vent par la forêt de pins et est idéale pour les enfants. Inversement, sur la façade nord-ouest, les plages des Huttes, des Sables Vignier, de Chaucre, de Domino attirent principalement les amateurs de sports de glisse (Surf, Wakeboard, Kitesurf, Planche à voile, Stand-Up paddle, etc). La côte Est, qui s'entend du Château-d’Oléron à Boyardville, est dédiée à l'activitée conchylicole (ostréiculture et mytiliculture). Et puis, l’océan s’y retire assez loin ce qui permet de se baigner seulement à marée haute. Un peu plus au nord, la plage de Plaisance proche du port du Douhet offre le privilège de se baigner à toutes les marées et convient parfaitement aux tout-petits. En continuant de remonter la façade orientale, un estran sableux abrite de sublimes plages de sable fin à l’image de La Brée-les-Bains ou de la Boirie avec ses cabines colorées.




Les activités à pratiquer sur Oléron

Seul, en couple, entre amis ou en famille, Oléron représente un terrain de jeu exceptionnel pour s’adonner à une large palette de loisirs. La plus grande île française du littoral atlantique est non seulement réputée pour sa luminosité très particulière qui permet de profiter de l’air du large du matin au soir, mais aussi pour ses animations conviviales qui ont lieu toute l’année ou encore sa gastronomie. Crustacés, poissons, huîtres émoustilleront toutes les papilles. Vous découvrirez même des poissons que vous n’avez pas l’habitude de manger, comme le céteau qui adore les eaux d’Oléron.

Assister à la fête du mimosa

Oléron profite de la douceur du Gulf Stream, comme en témoigne les mimosas qui colorent la plus méridionale des îles de la Côte atlantique. Ainsi, des festivités ont lieu chaque année à Saint-Trojan-les-Bains pour célébrer l’arbre aux petits pompons jaunes. Au cœur de la saison hivernale, déambuler dans les rues du village situé tout au sud de l’île est un vrai plaisir des sens. En effet, les mimosas ensoleillent et embaument la petite bourgade de caractère, et c’est en 1959 qu’a été organisée la première fête en leur effigie. Depuis, cette belle tradition populaire donne rendez-vous en février à toutes les générations venues voir le défilé des chars ornés de mimosa, des déguisements aux couleurs chatoyantes et des fanfares. Chinez à la brocante du mimosa, retrouvez votre insouciance à la fête foraine et dansez au bal de la fête du Mimosa. Mais surveillez bien les dates, car la fête se déroule sur un weekend et tout dépend de la floraison des mimosas

Monter dans le P’tit train de Saint-Trojan-les-Bains

Pour une balade dépaysante entre plages et massif forestier, montez à bord du train au départ de la gare de Saint-Trojan-les-Bains ! Vous traverserez le sud de l’île sur l’unique chemin de fer de l’île d’Oléron, à destination de la plage la plus sauvage d’Oléron, celle de Maumusson. L’arrivée est absolument ravissante, une étendue de sable fin qui invite à oublier les petits tracas du quotidien. Pendant 12 km aller-retour, vous parcourrez les pinèdes inaccessibles en voiture et longerez la baie de Gatseau. Les soirs d’été, une promenade nocturne agrémentée de chants marins est proposée et, sur réservation, un historien vous contera l’histoire locale pendant que vous resterez sans voix devant le paysage naturel qui défile devant vos yeux. Ce voyage inédit est l’occasion rêvée de conjuguer en toute simplicité les plaisirs de la plage et des promenades dans un environnement préservé de toutes constructions !

Se balader en vélo sur les pistes cyclables de l'ile d'Oléron

Avec plus de 160 km de pistes cyclables, l’île d’Oléron est le paradis des cyclistes. Vous pourrez apprécier la diversité des paysages à votre rythme entre marais, bord de mer et forêts sans avoir à faire usage de votre véhicule. Vous n’avez qu’à vous laisser guider par la signalétique aménagée avec soin. Vous pourrez ainsi rejoindre le phare de Chassiron en partant depuis Saint-Denis d’Oléron sans avoir à mettre une seule fois le pied au sol, pédaler au cœur de la forêt des Saumonards et arpenter les marais salants du sud d’Oléron. Un petit creux ? Les aires de pique-nique sont suffisamment nombreuses pour que vous puissiez vous accorder une petite pause au bord du circuit. Et si vous redoutez les courbatures, n’ayez crainte : le terrain étant peu accidenté, le réseau cyclable est accessible à tous, même aux moins chevronnés. Vous ferez même du sport sans vous en rendre compte, en profitant simplement de la douceur de vivre Oléronaise. Pour rendre l’excursion encore plus agréable, prévoyez une halte auprès d’un prestataire labellisé accueil vélo ! Sites de loisirs, loueurs de vélos et gîtes vous accueillent avec tout l’équipement adapté aux bicyclettes.

Passer une journée de pêche avec un guide

Prenez le large lors d’une sortie de pêche en mer que vous n’oublierez pas de sitôt ! Véritable éden pour les pêcheurs, les eaux d’Oléron fourmillent d’une diversité extraordinaire d’espèces de poissons. Si la pêche sportive vous attire, le bar mettra vos muscles à rude épreuve. À bord d’un bateau de pêche catamaram, vous serez accompagné d’un guide de pêche (vice-champion du monde de peche sportive) qui vous expliquera les techniques pour garantir de belles prises. En attendant que le poisson morde à l’hameçon, vous apprécierez le calme et la beauté du littoral Atlantique ainsi que des parcs à huîtres. Si vous n’avez pas le pied marin, essayez-vous à la pêche à pied ! Pour cela, rejoignez les estrans, cette bande côtière qui se dévoile lorsque l’océan se retire sous l’effet des marées. Sableux ou rocheux, l’estran représente le lieu parfait pour s’initier à cette activité à faire en famille. Et puis, quoi de mieux pour remplir vos poumons d’iode ? En compagnie d’un guide, vous ramasserez des oursins et des huîtres pour les déguster aussitôt sortis de l’eau. Vous apprendrez à avoir les bons gestes afin de préserver le littoral et éviter de dégrader l’estran, pour une partie de pêche à pied durable.

Partir en balade à cheval sur la plage

Pour une escapade à cheval les sabots dans l’eau, quelle meilleure destination que l’île d’Oléron ? De nombreux clubs d’équitation, labellisés Centre de Tourisme Équestre, vous invitent à une promenade sur le sable fin des plages d'Oléron, avec l’océan à perte de vue et les mouettes pour compagnie. Vous monterez en selle pour partir à la découverte du charme insulaire et des ports pittoresques de l’île de Lumière, tout en vous sensibilisant à l’importance de protéger la faune et la flore. Que vous soyez à l’aise aux trois allures ou n’avez jamais mis un pied à l’étrier, vous ferez la balade qui correspond à vos envies en compagnie d’un moniteur diplômé. Si vous rêvez de contempler le coucher de soleil dans les flots de l’océan, laissez-vous porter par votre destrier et profitez pleinement de l’instant présent. Et pourquoi ne pas prolonger ce moment idyllique au clair de lune ? Il s’agit d’une expérience unique : la plage sous un ciel étoilé, les vagues vous berçant au rythme des pas de votre monture dans une atmosphère paisible... Mémorable !

S’initier au stand-up paddle

Les marais à Oléron recouvrent une grande superficie de l’île et participent à la beauté de la nature. Ils attirent d’innombrables espèces animales, venues se reproduire dans cet environnement sauvage qui ne laisse personne indifférent. Faire du paddle dans le labyrinthe des marais salants offre l’opportunité d’apercevoir des cigognes, des tortues, des hérons, des chevaux en liberté, des crabes et bien d’autres encore, pour vous en mettre plein les yeux. Tel un saulnier sur sa gabare, vous traverserez de paisibles canaux qui se faufilent dans les prairies et vous laisserez porter par le courant de marée, tout en profitant du décor unique, avant de rejoindre l’océan. Il est également possible de visiter les marais salants en activité, juché sur votre paddle. Les eaux calmes, sinueuses et peu profondes vous invitent à aller à la rencontre des saulniers en pleine récolte de sel. Soyez sûr qu’ils se feront un plaisir de vous expliquer cette technique ancestrale !

Faire du surf sur les spots d'Oléron

Vous avez l’esprit sportif et êtes en quête de sensations fortes ? L’île d’Oléron est la destination favorite des surfeurs. En effet, il s’agit de l’un des rares spots de l’Atlantique où le surf se pratique été comme hiver. Quel que soit votre niveau, vous trouverez forcément l’école de surf qui comblera vos attentes en matière de glisse. En fonction des marées et de la force du vent, cap sur la plage de Saint-Trojan-les-Bains, au sud de l’île, ou plus à l’ouest à Grand-Village-Plage. De la plage de Vert-Bois au sud-ouest en passant par la plage des Huttes au nord-ouest, les vagues sont variées et de qualité. Si vous êtes un bon surfeur, le spot de rochers de la pointe de Chassiron, tout au nord, garantit des vagues fréquentes. Lorsque l’océan est déchaîné, repliez-vous à la pointe des Boulassiers sur Saint-Denis d’Oléron, plus calme. Quand la tempête fait rage hors saison, les surfeurs de tous les horizons débarquent à Oléron pour s’accorder une session de surf, car partout sur le littoral océanique, il est difficile voire impossible de pratiquer le surf… sauf à Oléron !

Prévoir une session de plongée sous-marine

À l’île d’Oléron, les paysages sont magnifiques, même sous l’eau ! Alors, un baptême de plongée s’impose si vous voulez vivre des instants magiques. Vous pourrez débuter en agitant vos palmes dans une crique entourée de rochers, comme à la plage de Chaucre, avant de vous lancer pour nager au milieu des reliefs sous-marins, admirer une faune et une flore marine sans avoir à descendre beaucoup en profondeur. D’autres sites, proches de la côte ou plus au large, demeurent accessibles en bateau pour un plongeon en haute mer. Vous découvrirez un écosystème d’une incroyable richesse, des paysages sous-marins diversifiés avec des grottes, des parois abruptes, des arches, des failles où foisonne une population marine éblouissante. La visite d’épaves de navires est tout à fait possible et vous nagerez autour de bateaux à vapeur datant des guerres mondiales.

Faire du char à voile

Envie d’adrénaline et d’air pur ? Essayez-vous au char à voile ! Accessible à tous les âges, ludique, écologique, ce sport se pratique à marée basse toute l’année lors de sorties encadrées. Dès la fin de la première séance, l’engin se manipule en toute aisance, atteignant des pointes de 60 km/h. Ensuite, ce n’est que du bonheur dans une sécurité totale. Pour cela, rejoignez les plages de Dolus-d’Oléron, du Grand-Village-Plage, de Saint-Trojan-les-Bains ou de Saint-Denis d’Oléron. Ces vastes étendues de sable se prêtent à merveille à ce type d’activité grâce au vent régulier, au relief peu prononcé, l’hiver profitant du régime des dépressions et l’été, des brises thermiques. Il s’agit sans conteste des meilleurs sites de l’Hexagone. L’occasion de profiter de vos vacances sur l’île d’Oléron pour vous initier au char à voile ou, pourquoi pas, de tenter le char à cerf-volant.

Parcourir l’île en canoë-kayak

Sur l’île d'Oléron, entre océan et marais, la pratique du canoë-kayak est légion. Cette embarcation silencieuse représente une excellente façon d’entrer en symbiose avec une faune et une flore d’une incroyable richesse. À travers les chenaux et les vasières, l’ambiance feutrée est un véritable enchantement. Autour de Boyardville, du Château-d’Oléron, de Grand-Village-Plage et de La Brée-les-Bains, ces lignes d’eau offrent l’occasion de s’immerger dans une nature d’une rare beauté, afin d’observer toutes sortes d’espèces d’oiseaux et une végétation typique. Quelle surprise de tomber nez à nez avec des aigrettes, d’apercevoir un héron cendré en pleine séance de pêche, des échasses et un groupe de canards sauvages ! Regardez bien au bord des chenaux, vous verrez des salicornes - ces petits haricots verts des mers - et des petites fleurs bleues appelées immortelles des marais, des plantes qui ne poussent que sur un sol salé. La luminosité change d’une heure à l’autre, rendant les balades très variées. Prévoyez une sortie en canoë-kayak à l’aube, lorsque les rayons du soleil viennent caresser l’eau. Le moment est tout simplement féerique… Sur la côte est, la plus préservée, le kayak de mer est idéal, notamment vers Marennes-plage où le courant est faible et les vagues peu prononcées. Les plus sportifs prendront la direction de la façade ouest pour affronter les rouleaux en kayak-surf. Les sensations fortes sont garanties !

S’accorder une parenthèse de bien-être en thalasso

Faites escale sur la Lumineuse pour une pause relaxante entre plage de sable fin et forêt, loin du tumulte du monde. À Oléron, prendre un peu de temps pour soi est une évidence tant l’atmosphère paisible y est omniprésente. Alors, poussez les portes d’un centre de thalassothérapie à Saint-Trojan-Les-Bains ou encore à Saint-Georges d’Oléron, et faites-vous chouchouter avec des soins sur-mesure élaborés avec des ingrédients marins. L’espace d’une semaine, d’un weekend, ou de quelques heures, ressourcez-vous dans un décor naturel baigné d’une lumière unique. Plongez dans une piscine d’eau de mer chauffée, prélassez-vous dans un sauna, un hammam, activez votre circulation sanguine à travers un parcours marin ou un hydromodelage, … Totalement détendu, confiez vos ongles à une esthéticienne avant d’aller explorer les trésors naturels et historiques de l’île à pied ou en vélo en toute sérénité.

Partir en randonnée sur les sentiers d'Oléron

En toutes saisons, l’île d’Oléron est un lieu privilégié pour marcher et randonner. Marais, forêts, plages, villages de caractère : les paysages sont diversifiés, vous dévoilant une faune et une flore aussi riches que le patrimoine Oléronais. Arpentez les sentiers pédestres de l’espace naturel sensible du Marais des Bris à Saint-Trojan-les-Bains, pour vous en mettre plein les yeux. Rejoignez le Marais aux oiseaux de Dolus-d’Oléron, l’occasion rêvée de prendre un bon bol d’air tout en observant les cigognes, martins-pêcheurs, loriots et autres huppes fasciées. Une randonnée le long du rivage, aux alentours de Grand-Village-Plage, permet de s’enfoncer dans la pinède avant de retrouver les marais, puis de rentrer en passant par la plage. Plutôt au nord de l’île où la côte est rocheuse, vous remarquerez à marée basse des murets de pierres en forme de fer à cheval. Il s’agit d’écluses à poissons, une tradition vivante encore en activité que des passionnés cherchent à maintenir à tout prix ! Le tour de la Pointe de Gatseau et le Pertuis de Maumusson est également à faire, pour s’immerger dans une nature très sauvage. De Saint-Georges d’Oléron au phare de Chassiron, en passant par la forêt des Saumonards et Boyardville, le dépaysement est garanti.

Flâner à travers les cabanes ostréicoles

Empruntez la route des huîtres et extasiez-vous devant les paysages authentiques de l’ostréiculture d’Oléron ! Activité économique prépondérante de l’île, l’ostréiculture a façonné de manière très caractéristique les marais suite à la saliculture. Vous cheminerez le long du littoral est entre Boyardville et le Château-d’Oléron, à travers des décors absolument fantastiques. La zone ostréicole s’étire jusqu’à Saint-Trojan-les-Bains, en passant par Ors et la Chevalerie avant de visiter le Port des Salines. Jadis marais salants, ces étendues d’eau à perte de vue servent encore aujourd’hui aux ostréiculteurs qui y affinent leurs huîtres afin de leur donner cette teinte verte inimitable et ce goût de noisette évocateur du terroir charentais. Au cours de votre périple, vous aurez l’opportunité de déguster les huîtres de Marennes-Oléron dans des cabanes en bois traditionnelles et découvrir le travail des artisans d’art qui se sont appropriés les lieux pour en faire un endroit coloré et convivial. Des céramistes, des potiers, des couturiers, des sculpteurs, des peintres, des luthiers ont su redonner une âme aux chenaux en les réhabilitant avec goût. Comment ne pas tomber sous le charme de ces cabanes repeintes avec les restes de peinture des bateaux, où se côtoient les ostréiculteurs et les artistes ?

Organiser une visite dans les domaines viticoles

La viticulture et le commerce du sel étaient autrefois les activités phares de l’île d’Oléron, jusqu’à ce que le phylloxéra ravage presque la totalité du <vignoble Oléronais. Actuellement, les vignes s’étalent sur 800 hectares environ, appartenant à 21 vignerons et 9 viticulteurs indépendants qui proposent la vente en direct. Grâce à la variété des sols et un bon ensoleillement, vous pourrez déguster du pineau, du cognac, des vins de pays et une grande diversité de liqueurs. Le vin blanc sec, qui accompagne à merveille les huîtres, domine, bien que la production du rosé et du rouge connaisse un vif intérêt. Si vous voulez connaître l’histoire et la particularité du vignoble insulaire, les méthodes de travail ou encore les cépages qui procurent aux vins d’Oléron toute leur originalité, poussez la porte des caves ! Les piste cyclable desservent les domaines viticoles de l'ile d'Oléron, de quoi vous accorder une balade à travers les rangs de vigne tout en découvrant la richesse du patrimoine naturel et culturel de l’île d’Oléron.

Pousser les portes des musées d’Oléron

Le musée de l’île d’Oléron, installé dans le centre historique de Saint-Pierre-d’Oléron, est dédié à la conservation et à la transmission du patrimoine Oléronais. Il regroupe ainsi tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire de l’île depuis le néolithique, mais accueille aussi des collections permanentes et temporaires, ainsi que des ateliers pédagogiques pour les enfants. Ne manquez pas non plus le musée du phare de Chassiron, qui passionnera autant les adultes que les petits. La visite se fait dans le cadre d’un parcours audio retraçant la vie d’un naufragé qui a échoué sur la pointe de Chassiron. Vous le suivez au fil de ses rencontres avec les insulaires, leurs mœurs, leurs métiers, etc. Le récit est illustré d’objets ancestraux, de maquettes explicatives, de films, de témoignages qui permettent de se plonger instantanément dans un passé captivant. L’écomusée du Port des Salines vaut tout autant le détour, pour vous familiariser avec la production de sel. Alors que la saliculture a connu une période de déclin, l’activité retrouve à nouveau son lustre. Le site est animé par un grenier à sel, un port, des quais, des cabanes, des promenades en barque, un sentier d’observation, des visites commentées du marais salant, des dégustations, comblant ainsi tous les âges. Enfin, l’écomusée de Grand-Village-Plage propose de cheminer de cabane en cabane, à pied ou en barque, afin de tout connaître sur les marais salants et de la récolte de l’or blanc. Vous plongerez même dans l’univers des loups-garous et autres créatures imaginaires qui hantent le marais !

Découvrir la cité de l'huître

Les gourmets ne peuvent pas passer à côté de la cité de l’huître ! Situé dans le bassin de Marennes, sur le chenal de la Cayenne, ce centre d'interprétation a pris place entre marais et cabanes d’ostréiculteurs pour vous dévoiler les secrets de la fameuse huître de Marennes Oléron. À peine le seuil de la porte franchie que vous pénétrerez au cœur du monde ostréicole, l’occasion de mieux connaître le métier fascinant de paysan de la mer et de prendre conscience à quel point l’environnement naturel des lieux se doit d’être préservé. De l’océan jusqu’à l’assiette, vous suivrez chaque étape de la vie de l’huître avant de visionner le film mettant à l’honneur le terroir de Marennes Oléron vu du ciel, de la mer et de la terre. Des ateliers pour petits et grands, des cours d’ouverture d’huîtres, de cuisine à base d’huître, etc. : il y en a pour tous les goûts. Vous souhaitez savourer des fines de claire ou du poisson fraîchement pêché ? Attablez-vous au restaurant spécialisé dans les fruits de mer, puis enfourchez le vélo qui vous est proposé sans supplément pour sillonner le Chemin des Claires long de 4 km. Vous ne pourrez qu’apprécier le calme qui règne dans cet espace naturel d’une beauté sans nom. Ne ratez pas non plus la visite de la cabane des Claires, encore en activité !

Visiter la maison éco-paysanne

Inauguré en 2018, le nouveau centre d’interprétation a pris place à Grand-Village-Plage dans le but de vous sensibiliser à l’écoconstruction. Ainsi, une visite ludique et interactive vous montrera les techniques de construction et la façon de vivre sur l’île d’Oléron, d’hier à demain. Vous flânerez ensuite dans le jardin et vous promènerez au sein d’une ferme Oléronaise traditionnelle. Une maison d’habitation authentique, des granges et des chais illustrent en toute simplicité le quotidien des Oléronais au 19e siècle. Des chantiers participatifs vous offrent le privilège de vous initier aux savoir-faire traditionnels mais aussi aux éco-matériaux. Des maquettes, des vidéos, des témoignages et diverses animations vous conduisent également dans l’univers des écovillages actuels. Que vous soyez de passage ou ayez un projet de construction sur l’île, vous dénicherez de précieuses informations pour réduire votre impact sur l’environnement grâce à une implantation raisonnée, des moyens de conception bioclimatique et les énergies renouvelables accessibles à tous.

Avis de nos clients :
Réserver mon séjour, Maintenant !




Suggestion de lecture: Oléron, le paradis des campeurs, des camping-cars et des loisirs de plein air, Ile Oléron, une nature préservée et des paysages hors du commun, Activités et loisirs à découvrir sur Oléron.